Spécialiste Spas
06 87 15 29 49
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left
Installer un Spa chez soi
Que vous ayez choisi d'installer votre spa en intérieur ou en extérieur, voici quelques conseils pour une mise en place sans souci et les avantages de l'une et l'autre option.
La loi Française sur les Spas
Les spas sont exclus de toute obligation de déclaration préalable de travaux à partir du moment où ce sont des structures non couvertes, démontables ou transportables, d'une surface inférieure à 20 m2, d'une hauteur hors-sol inférieure a 1 m et à plus de 3 m des limites de propriété. 
En cas de doute, il est toujours préférable de vérifier en mairie les règles d'urbanisme spécifiques qui pourraient s'appliquer à votre commune,
L'installation électrique nécessaire
La mise en place chez soi d'un spa requiert le respect de la norme CI5-100 relative aux installations électriques, Ainsi, le spa doit être alimenté par une ligne spécifique depuis le compteur, d'une intensité suffisante pour le fonctionnement simultané de tous les composants du spa et protégée par un disjoncteur différentiel 30 mA


Exemple de la consommation électrique d'un spa 
Pour un spa de 5 personnes (2 adultes - 3 enfants), installé en extérieur en région Rhône-Alpes, chauffé toute l'année à 35-37 °C et utilisé 5 fois par semaine pendant 40 minutes, la consommation électrique est de 320 € par an, soit 0,89 € par jour.
Précautions générales
Quel que soit l'endroit où vous souhaitez installer votre spa, il y a des règles de base à ne pas négliger. 

• Votre spa doit obligatoirement être posé sur une surface plane et stable, Tout affaissement du terrain, même minime, pourrait avoir des conséquences préjudiciables sur la coque (et dans ces cas-là, la garantie constructeur ne fonctionne pas I), 
• En extérieur, il est conseillé de réaliser une dalle béton légèrement surélevée d'une dizaine de centimètres (il existe également des supports pour spa. Ces blocs carrés, de haute technologie, remplacent le béton. On en met plusieurs en fonction de la taille du spa). 
• Prévoyez une arrivée d'électricité à proximité 
• Vérifiez ou faites vérifier que votre installation électrique soit conforme et adaptée à ce type d'équipement. 
• N'oubliez pas de positionner votre spa de façon à ce que ses éléments techniques soient faciles d'accès. 
• Le sol, tout autour du spa, doit être composé d'un matériau ne devant pas être altéré ou taché par les projections d'eau, ni devenir glissant une fois mouillé. 
• Etudiez tout le parcours que le spa va effectuer depuis le camion de livraison jusqu'à son emplacement final, notamment les passages difficiles comme les angles, les portes et/ou fenêtres, les montées d'escalier... 
Les contraintes du parcours pourraient avoir une influence sur le modèle de spa vers lequel vous orienter. Le remplissage du spa ainsi que l'évacuation de l'eau peuvent se faire grâce à un simple tuyau d'arrosage (+ pompe type vide cave si nécessaire), donc il n'est pas obligatoire d'avoir une arrivée et une évacuation d'eau à proximité directe du spa.
En extérieur, la facilité
Vous voyez plus la pratique du spa comme un élément dynamisant et festif. De ce fait, son installation en extérieur est toute "naturelle". De plus, cette installation en plein air n'implique absolument pas d'hiverner le spa pendant les mois les plus froids. Bien au contraire. 
Rien de tel qu'une bonne séance de massages dans une eau à 35 °C alors que la température de l'air n'affiche qu'une poignée de degrés, voire est en-dessous de zéro ! 
Les bienfaits du spa n'en sont que décuplés. Nombre de propriétaires qui auparavant hésitaient à installer leur spa dehors, et qui l'ont finalement fait, ne regrettent absolument pas leur choix et ne reviendraient pour rien au monde à une installation en intérieur. 
Cette installation en extérieur sera généralement plus simple qu'en intérieur par rapport aux accès, quoique pour mettre un spa sur une terrasse en ville, le camion-grue soit souvent l'unique solution,
Profitez de la nature
Chaque saison, chaque jour, chaque heure, pour ne pas dire chaque minute, vous apportera un tableau vivant de votre environnement proche, différent des autres, C'est là l'un des grands avantages d'une installation en extérieur : profiter pleinement des couleurs, des bruits et des odeurs de la nature, de ses habitants à plumes ou à poils, de ses petits et grands végétaux,
Voir sans être vu
Les éléments auxquels vous devrez prêter attention concernent plutôt les vis-à-vis. 

Eviter ainsi de devenir la distraction favorite de vos voisins dès que vous êtes dans votre spa !
Choisissez un endroit qui vous offre la vue la plus agréable. 
Si les végétaux peuvent constituer un écran intéressant par rapport au vent ou aux regards, préférez des essences qui ne soient pas polluantes pour le bassin. Selon votre région et votre installation, vous aurez peut-être aussi à étudier l'implantation de végétaux pour bénéficier d'un ombrage naturel.
Zone périphérique
Si le gazon est très proche, il est important de surélever légèrement le spa pour que son pourtour ne soit pas sali par des projections de terre ou d'herbe dès qu'il pleut, L'Idéal étant malgré tout de l'installer sur une dalle suffisamment grande pour offrir toute une zone périphérique propre autour du spa,
En intérieur, le cocooning
Beaucoup de spas "en intérieur" profitent en fait d'une véranda ou d'un aménagement en prolongement de la maison construit souvent spécifiquement pour le spa. 
Beaucoup de ces extensions se font d'ailleurs proches de la piscine, comme pour créer une zone détente ! 
L'avantage de ces installations est que l'on se pose beaucoup moins de questions par rapport à la météo : le temps n'a aucune incidence sur son utilisation.
 Au contraire sans doute : ce sont lors des journées tristes et grises, où l'on n'a aucune envie de mettre le nez dehors, que l'on se retrouve dans le spa avec le plus de plaisir. 
Ce type d'aménagement offre aussi la plupart du temps une vue agréable sur le jardin et les larges baies vitrées permettent d'ouvrir le spa sur l'extérieur lors des belles journées ensoleillées. 

A noter que prévoir le chauffage de la véranda limitera considérablement la condensation sur les murs et les parois vitrées lors des séances.


Bain de quiétude
II arrive aussi que le choix d'une installation en intérieur vienne en fait de la conception que l'on se fait de l'hydrothérapie : ce que l'on recherche avant tout, c'est une certaine forme d'intimité conduisant à une réelle relaxation. 
Dans ces cas-là, c'est toute une pièce (possible même en sous-sol) qui est aménagée pour le spa. 
A savoir qu'un système de déshumidification n'est pas forcément obligatoire. Sa mise en place dépendra véritablement de votre installation et de la configuration des lieux. De toute façon, il est vrai qu'une bonne ventilation est indispensable à la fois pour le confort des baigneurs et la pérennité du matériel et de la pièce en général. Cette aération (lorsque le spa est ouvert) peut se faire tout simplement en ouvrant la fenêtre ! 

Les plus frileux (ou s'il n'y a pas de fenêtre) peuvent opter pour un extracteur d'air. Cet appareil, par rapport à une "simple" VMC (ventilation mécanique contrôlée), offre les avantages de ne gérer que la pièce où se trouve le spa, d'évacuer l'air humide directement sur l'extérieur et de posséder souvent une seconde vitesse à activer lorsque le spa est découvert. 
Chaque installation a ainsi ses contraintes et ses solutions. Tout cela est à étudier avec votre revendeur.
Les contraintes d'installation
La principale préoccupation pour une installation en intérieur est de s'assurer que le sol sur lequel vous allez poser votre spa supporte son poids. 

Pour rappel, un spa vide pèse environ de 300 à 600 kg, s'ajoute à cela le poids de l'eau et des occupants, on passe alors entre 1 tonne et plus de 2,5 tonnes (voire 3 tonnes) pour les plus grands modèles ! 
Ce qui représente en moyenne de 400 à 600 kg/m2. Si vous êtes en projet de construction ou d'aménagement de votre habitation, pensez donc à prévoir la portance suffisante. Installer un spa en appartement peut dans certains cas être possible. 
Sachez néanmoins qu'en règle générale la charge maximale appliquée pour les constructions classiques (en appartement) est de l'ordre de 250 - 300 kg/m2, donc a priori pas suffisant, Cependant, selon la portance de votre dalle, vous pourrez peut-être reporter votre choix sur un spa parmi les plus petits modèles. 
Il convient bien évidemment de vous renseigner au préalable de la charge maximale que votre dalle peut supporter.
© 2010