Spécialiste Spas
06 87 15 29 49
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left
Les traitements du Spa
Chlore
Le chlore reste un traitement possible pour les spas.
S'il souffre d'une mauvaise réputation (odeurs, irritations des yeux, instabilité due à la température élevée...), il n'en demeure pas moins un traitement très efficace. 
Tout désagrément est évité à partir du moment où l'équilibre de l'eau (pH, TAC et TH) est régulièrement vérifié et rectifié si nécessaire. 
Une bonne solution peut être de lui adjoindre les services d'une régulation automatique de pH. 
Le traitement au chlore consiste essentiellement en l'utilisation de galets ou de pastilles positionnés dans le bloc flltration ou dans un diffuseur flottant.
Brome
Alors qu'ils affichent les mêmes performances de désinfection, l'avantage du brome par rapport au chlore est qu'il reste insensible aux températures élevées et aux variations de pH, De ce fait, il a la réputation d'être plus approprié aux spas.
Oxygène actif
L'oxygène actif est également souvent utilisé pour les spas, c'est une alternative intéressante aux traitements précédemment cités, II se présente en général sous forme de pastilles, à dissolution rapide, que l'on place dans le bloc flltration. 
Il est associé à un activateur liquide pour renforcer son action désinfectante. On peut toujours avoir recours à des produits à base de chlore (notamment pour une action choc).
Ozone
Nombre de spas sont équipés en série d'un ozonateur (ou ozoniseur). 
Puissant bactéricide et germicide, il est nécessaire d'adjoindre à l'ozone les services d'un produit rémanent (chlore, brome ou oxygène actif) pour que la masse d'eau soit aussi désinfectante. 
L'ozone permet cependant de limiter considérablement le recours à ces produits.
PHMB
Bactéricide et fongicide, le PHMB (Poly Hexaméthylène Biguanide) est intéressant à utiliser dans un spa car il est peu sensible aux variations de pH et reste efficace même à température élevée. 
Sans odeur ni irritation, il a la réputation de rendre la baignade très agréable 
En revanche, attention à ne pas faire certains mélanges de produits : par exemple interdiction d'utiliser des produits contenant du chlore, du brome ou du cuivre.
UV
Des lampes UV spéciales spa sont une autre alternative aux traitements classiques, même si elles ont, elles aussi, besoin d'un petit coup de pouce (chlore, brome, oxygène actif) pour assurer la rémanence du traitement dans la masse d'eau.
Anticalcaire
Une eau trop calcaire (TH > à 25 °F) entraîne la formation de tartre sur les parois. 
Situation ni agréable au toucher, ni à négliger car ce tartre peut devenir un support idéal pour le développement des bactéries et des algues. 
Des produits "anticalcaire spécial spa" existent.
Anti-mousse
La circulation rapide de l'eau, l'action des jets, les résidus de shampoing entraînent l'apparition d'une écume blanche à la surface de l'eau. Si elle n'est pas dangereuse, cela n'est pas très esthétique et peut, là aussi, représenter un foyer de développement d'algues ou de microorganismes.
Un produit anti-mousse (ou anti-écume) s'utilise régulièrement pour prévenir toute formation. 
Pour limiter la formation de mousse, prenez une douche sans savon et rincez votre maillot à l'eau claire avant d'entrer dans le spa.
Action choc
Après une forte fréquentation ou devant une eau qui se trouble, procédez à une action choc avec des traitements "choc", à base de chlore, de brome ou d'oxygène actif. 
A choisir en fonction de vos traitements habituels (ainsi avec du PHMB, utilisez seulement de l'oxygène actif). 
Ces produits fortement dosés et à dissolution rapide agissent efficacement.
© 2010